Pourquoi sécuriser les emails ?

BlueFinch-ESBD

Aujourd’hui, il n’est plus possible de ne pas sécuriser les courriels de votre organisation. C’est comme garder un coffre-fort ouvert avec la clé dans la serrure. Cela rend votre courrier électronique vulnérable à toutes sortes d’erreurs et d’attaques.

Les emails sont tout simplement le moyen le plus commun, rapide et économique pour collaborer en entreprise.

Toutefois, si le courrier électronique offre de nombreux avantages, il présente également des risques pour la sécurité des informations personnelles, la confidentialité des informations ou encore l’intégrité des éléments fournis.

Voyons ensemble comment les données circulent entre l’expéditeur et le destinataire et où se situent les maillons faibles et les problèmes de sécurité des courriels.

Sécurisation de l’expéditeur du courrier électronique

La menace la plus importante pour la confidentialité des messages électroniques est l’erreur humaine. Elle peut entraîner l’exposition involontaire de données lorsque le courrier électronique est envoyé par inadvertance au mauvais destinataire.

La bonne nouvelle, c’est que l’utilisation d’un système de chiffrement sécurisé permet de brouiller le contenu d’un message électronique, de sorte que seules les personnes disposant d’une clé d’accès ou d’un mot de passe peuvent le déchiffrer et le lire. L’authentification du destinataire de l’e-mail sécurisé réduit encore davantage le risque d’exposition des données par erreur humaine.

Un exemple concret : un membre du personnel envoie par courrier électronique un fichier contenant les données personnelles sensibles de 150 personnes à la mauvaise adresse électronique. Comme l’e-mail n’était pas chiffré, tous les destinataires de l’e-mail ont pu accéder au contenu. Les données personnelles de 150 personnes ont donc été exposées.

L’un des moyens de protéger et de prévenir ce type d’erreur humaine est d’utiliser une solution de protection du courrier électronique comme la prévention de la perte de données (DLP). Les solutions de DLP savent non seulement comment prévenir les fuites de données, mais aussi classer automatiquement les messages électroniques et les pièces jointes en fonction de leur contenu. Si le matériel provient, par exemple, d’un organisme de santé, que le message contient des numéros de sécurité sociale, il peut être classé comme une communication confidentielle dans laquelle le courrier électronique sécurisé est toujours envoyé de manière chiffrée.

Les solutions avancées de messagerie sécurisée offrent la possibilité d’utiliser le chiffrement également pour les courriels entrants. Cela permet aussi de sécuriser le trafic de courrier électronique entrant et sortant.

Sécuriser le courrier électronique en transit

Un email non protégé transite en langage clair sur internet, passant par de nombreux serveurs et acteurs jusqu’au service de messagerie du destinataire. Tous les services agissant en tant qu’intermédiaires techniques pour le message peuvent voir le contenu du message. Quand bien même les intermédiaires techniques sont honnêtes et prudents, ils peuvent parfois faire l’objet d’une violation de données.

En outre, même si l’expéditeur et le destinataire du message électronique se trouvent dans le même pays, le message peut traverser plusieurs pays en cours de route.

Ces dernières années, les entreprises de cybersécurité ont développé des solutions de protection du courrier électronique de plusieurs manières. Nombre d’entre elles utilisent systématiquement la sécurité de la couche de transport (TLS ou SSL) pour chiffrer les communications via les services de courrier électronique. Il s’agit de la même technologie que celle utilisée pour protéger les communications des services bancaires en ligne, ce qui en fait une technologie robuste pour la protection du courrier électronique.

Une solution de MFT (Managed File Transfer) englobe tous les aspects des transferts de fichiers entrants et sortants utilisant les protocoles réseaux standards et un chiffrement transparent.

Il est important de sécuriser les données, qu’elles soient en mouvement ou au repos. Le MFT utilise les protocoles de transferts de fichiers standards pour sécuriser les fichiers en transit, ainsi que des normes de chiffrement. Une solution de MFT chiffre et compresse vos transferts de fichiers en transit et au repos pour sécuriser les données, notamment par Open PGP, AES, SSL et SSH. Ces mesures de sécurité sont cruciales afin d’éviter une violation des données.

Sécuriser le destinataire du courrier électronique

Bien que des précautions soient prises du côté de l’expéditeur et pendant le transit, il reste des problèmes à résoudre du côté du destinataire.

Il est judicieux de prendre des mesures supplémentaires pour mieux protéger le courrier électronique et s’assurer que le destinataire prévu est bien celui qui ouvre et accède au courrier électronique. Par exemple, ajouter une étape supplémentaire au processus de connexion que seul le destinataire prévu peut effectuer avec son appareil mobile ou par le biais de méthodes d’authentification forte, telles que l’identification bancaire. Certaines solutions modernes de messagerie sécurisée offrent de telles options.

Il convient toutefois de noter qu’il n’est peut-être pas très judicieux d’envoyer des messages d’authentification dans la même boîte de réception que des messages confidentiels, même lorsque l’on envoie des courriels sécurisés.

En résumé

Dans l’ensemble, plusieurs technologies peuvent améliorer la sécurité des courriels, de l’expéditeur au destinataire. L’astuce consiste à trouver la bonne solution, qui intègre des mesures de sécurisation du courrier électronique pertinentes et qui est facile à adopter, tant pour l’expéditeur que pour le destinataire. Si les employés se voient proposer une solution lourde à utiliser, ils opteront pour la facilité et enverront des courriels conventionnels, compromettant ainsi la sécurité et la réputation de l’organisation.

Twitter
LinkedIn
Email

EXCLU CLIENTs

GoAnywhere Summer Bootcamp 🌞 Mardi 2 juillet

Formation en ligne à un prix exceptionnel de 750€ par entreprise